Logo telephone-bleu IMG_3253

Expertise technique du bâtiment et assistance travaux

09 83 77 00 48

numéro non surtaxé

logo EXPERT BATIMENT PARIS

Conseil et assistance technique

auprès des particuliers et des entreprises

désirant installer une pompe à chaleur

Pompe à Chaleur avec captage sur nappe

 

Le captage d’eau sur nappe phréatique connaît une forte demande auprès des clients qui possèdent des terrains exigus ou accidentés. L’eau prélevée provient des nappes présentes dans le sol, souvent à une profondeur de 10 ou 20 mètres et dont la température est constante tout au long de l’année (entre 10 et 12°C), assurant ainsi un rendement élevé de la pompe à chaleur.

 

La pompe à chaleur (PAC) sur eau de nappe à deux forages, capte l'eau de la nappe souterraine, en extrait la chaleur, et réinjecte l'eau dans la nappe souterraine, grâce au deuxième forage. La pompe à chaleur à deux forages permet de ne pas effectuer de prélèvement sur cette ressource précieuse qu'est l'eau souterraine.

 

RECOMMANDATIONS :

 

Il faudra s’assurer :

 

- que la nappe se soit pas trop profonde (de sorte à ce que la consommation électrique de la pompe ne vienne pas altérer le rendement de la PAC

 

- que le débit de la nappe est suffisant et constant pendant la saison de chauffe. L’acquisition d’une pompe à chaleur géothermie sur nappe phréatique ne se fait qu’après avoir vérifié que le débit constant du puits d’extraction (sur 48H00 et sans interruption) est de 1,5 fois le débit nécessaire à la pompe à chaleur et que les résultats de l’analyse de l’eau garantissent un fonctionnement durable. (ex : une pompe à chaleur de 10kWh demande un débit environ de 1.5 m3 par heure)

 

Les forages sur eau de nappe sont soumis à déclaration à votre Direction Régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement (DRIRE). Afin de respecter la réglementation nationale et locale se rapportant à ces forages, vous devez considérer l'ensemble des démarches administratives à entreprendre.

 

ALTERNATIVE AU CAPTAGE SUR NAPPE PHREATIQUE :

 

Les pompes à chaleur (PAC) sur eau de surface (cours d'eau, lacs, sources) peuvent également être envisagées dans certains cas :

 

-L'eau de surface en question ne doit pas souffrir de pollution,

-La température ne doit jamais tomber en-dessous de 8°C, à défaut, le bénéfice de ce mode de captage ne serait plus au

           rendez-vous

-Le débit disponible pour le prélèvement doit être suffisant pour fournir suffisamment de chaleur

-Les eaux de surfaces doivent se situer à proximité de l’habitat afin de limiter la puissance de la pompe, le coût

          d’installation du réseau isolée d’amenée d’eau et les déperditions à travers ce réseau d'amenée d'eau.

 

PREALABLES :

 

Si votre pompe à chaleur géothermique fonctionne sur l'eau d'une rivière et non sur eau de nappe, il vous faut contacter votre direction départementale de l'agriculture et de la forêt pour connaître les démarches administratives nécessaires. Vous devrez peut-être payer une redevance du domaine public, en fonction du statut du cours d'eau en question.

 

Afin d’éviter le colmatage de l’échangeur de température, Il est judicieux de prévoir en amont de cet échangeur, la mise en place d'une filtration adéquate.

Captage sur eau de nappe